Documento sin título
Logotipo Salamanca Patrimonio de la Humanidad
 
Ville de Salamanque
Histoire de Salamanque

Légendes


• La Cave de Salamanque

La légende raconte que le diable y enseignait la magie noire aux étudiants. Il est probable que la relation de l’église de San Cebrián avec l’enseignement de la magie noire soit liée à l’existence d’un San Cebrián qui avait été magicien avant d’être saint.

Photo nocturne de la Grotte de Salamanque

Cela peut sembler exagéré, mais il fut un temps où Salamanque fut presque aussi célèbre dans le monde pour les résonnances ésotériques de sa Cave que pour les enseignements de son Université.

Reprťsentation dans la grotte de Salamanque

[Représentation dans la grotte de Salamanque]

D’après la légende, la Cave de Salamanque était un lieu où, depuis des temps immémoriaux (certains attribuent même sa fondation à Hercule), le démon célébrait un culte de magie noire. Le Malin dictait, depuis le fond de la crypte, à la lueur d’une incombustible chandelle, et, prenant la forme d’un bouc ou d’une main sur une chaise, ses leçons de magie noire, de divination, d’astrologie et de chiromancie, entre autres sciences occultes. Les étudiants étaient au nombre de sept, et pendant sept années de suite. Pour payer les leçons, l’un d’eux, choisi au hasard, demeurait pour toujours possédé par les forces de l'enfer. Tout comme la plupart des voyageurs qui visitaient la ville, la littérature, et surtout la littérature baroque, se fit écho de la légende. Même Miguel de Cervantès en fit le centre et le titre de l'une de ses pièces: La Cave de Salamanque.

Bien que la réalité soit souvent plus prosaïque, dans ce cas la confluence d’une série de particularités rendent possible l’hypothèse de l’existence d’un ancien lieu de culte mystérieux. Entre autres particularités, on peut souligner la construction d’une église sur l’antre magique (curieusement démolie au XVIème siècle sur ordre du chapitre) sous le patronage de Saint Cyprien, le saint de la magie, et son inclusion au disquisitionum magicarum, le traité le plus complet de démonologie espagnole, écrit en 1610 par le jésuite Martín del Río.

Reprťsentation dans la grotte de Salamanque

[Représentation dans la grotte de Salamanque]

• l’été à la cave:

Du 11 juillet au 20 septembre 2008.
Spectacles musicaux
Les samedis à 20h15. Durée : 50 min.
Visites théâtralisées
La Guerre d’Indépendance à Salamanque, les vendredis et samedis. Représentations: 21h30, 22h00, et 22h30 Entractes.
Spectacle d’illumination audiovisuelle.
Horaire d’ouverture de la Cave: de 10h à 23h.