Documento sin título
Logotipo Salamanca Patrimonio de la Humanidad
 
Ville de Salamanque
Histoire de Salamanque

Batailles

La Guerre d’Indépendance à Salamanque

Textes : Miguel Martín Más

Contexte historique
En 1807, Napoléon Bonaparte, au sommet de sa gloire après avoir vaincu les autrichiens, les russes et les prussiens, décide que l’heure est venue d'en finir avec son ennemi le plus tenace, la Grande-Bretagne. Mais malgré la ferme volonté de Napoléon, l’invasion des Îles Britanniques est une mission impossible deux ans à peine après la perte de la flotte française à Trafalgar. Par conséquent, il doit opter pour un autre type de guerre : un embargo commercial aux britanniques. Le Portugal, fidèle allié de ces derniers, refuse de suivre les ordres de l’empereur français. Contrarié, Bonaparte s’empresse d’éliminer cet inconvénient en déclarant la guerre aux portugais. L’Espagne, alors alliée de la France, autorise le passage de l’armée impériale et se joint à la campagne pour conquérir le pays voisin.

Salamanca

[Salamanca]

Quelques mois plus tard, avec le royaume portugais en son pouvoir, Napoléon décide que les Bourbons règneront en Espagne. Après avoir forcé Charles IV et son héritier Ferdinand à lui céder leurs droits dynastiques, Napoléon pose la couronne d’Espagne et des Indes sur la tête de son frère Joseph. Ce mauvais tour de l’empereur français allait provoquer les tragiques événements du Deux Mai 1808, et aboutir au conflit connu comme la Guerre Péninsulaire, puisqu’une armée expéditionnaire de cette nationalité débarquait au Portugal pour soutenir la rébellion espagnole et portugaise contre Napoléon. Ainsi, la province de Salamanque allait subir pendant presque six ans le passage constant des armées françaises obstinées à envahir à nouveau le Portugal. D’autre part, une armée alliée de britanniques et de portugais allait essayer de pénétrer en Espagne par le canton de Ciudad Rodrigo, afin de rejoindre le reste des armées espagnoles demeurées loyales aux Bourbons. L’objectif de cette alliance était de refouler les français au-delà des Pyrénées, ce qui n’allait arriver qu’en 1813.

Entrťe de Lord Wellington ŗ Salamanque

[Entrée de Lord Wellington à Salamanque]

Le 22 juillet 1812 allait se livrer, près de la ville de Salamanque, l’une des batailles les plus décisives de ce conflit : la bataille des Arapiles. Au cours des années précédentes, les communes de Tamames, Alba de Tormes, Ciudad Rodrigo et Fuentes de Oñoro (de la province de Salamanque) avaient aussi été ravagées par les guerres napoléoniennes sanglantes.

Bataille de Arapiles. 1812

[Bataille de Arapiles. 1812]